Compagnie Patrick EHRHARD

Compagnie Patrick Ehrhard - Danse Contemporaine


Presse

"Patrick EHRHARD m'a donné la chose la plus importante: la confiance. Et puis il m'a offert son enthousiasme, la passion de son métier. Il a oublié d'être égoïste. Il parle très bien de la danse, sa joie de vivre. Il ne ridiculise jamais rien, car il pense que la danse passe à travers une sorte d'épanouissement personnel. Ce vers quoi il vous guide. Quand il vous restitue votre confiance, c'est déjà comme s'il vous donnait des muscles, une souplesse, des ailes."
Fanny ARDANT - pour le film "Le Paltoquet".

 

"...Patrick EHRHARD est un philosophe au service du corps. L'inverse et aussi vrai pour ce chorégraphe et danseur aux allures d'oiseau royal. Son art, il le vit comme une évidence de tout son être, avec intuition... Sa danse est un délicat panache de sensibilité carlsonnienne et de technique orientale."
Dominique PASSET - "DANSER"

 

"Un spectacle d'une exceptionnelle qualité, où les danseurs ont fait montre d'un talent rare... qui a laissé les spectateurs muets d'admiration... Une mise en scène qui a emmené le public vers un autre temps... La chorégraphie fait surgir la beauté de l'amour au travers de la laideur de l'homme, qui n'est ici qu'un masque que seul le combat contre lui-même fera tomber... et qui le mènera vers la lumière..."
"Ouest-France" et journaux région pour "LA BELLE ET LA BÊTE".

 

... Spectacle magistral ! Cette rencontre avec le public fut d’une très grande richesse artistique et humaine. Fraîcheur et droiture des gestes... Qualités remarquables des danseurs... Envoûtement des 400 spectateurs de la grande Halle de Wintzenheim - Colmar. Patrick EHRHARD, une personnalité majeure dans le monde de la danse...
Les Nouvelles d’Alsace pour " TRACES DE L’ÂME ".

 

"A l'espace Secheron de Genève où avait lieu la grande soirée de lancement du nouveau parfum féminin WISH, de Chopard, sous licence Lancaster, le spectacle était partout. Sur la scène où la compagnie Patrick EHRHARD donnait un spectacle mimé et dansé illustrant avec grâce le monde de la haute joaillerie et du parfum WISH. Et dans la salle, autour des tables napées de bleu et d'argent où, en déployant tout leur glamour contre leur jeune rivale Brooke LEE, Miss Univers 1997, Ursula ANDRESS et Ornella MUTI prouvèrent que, comme les diamants, la beauté pouvait être éternelle."
GALA - n°215 - Juillet 1997 (cf photos)

 

Une pièce finement déroutante par son climat étrange et surréaliste. Est-ce un songe, une réalité ? Où l’auteur veut-il nous emmener ? Seulement peut-être dans nos fantasmes au travers de ceux de deux sœurs amoureuse d’un personnage sans nom…
Peut-être est-ce une ombre ?
L’interprétation est précise et remarquable. La mise en scène, particulièrement originale, est réglée comme une danse. Elle est parfaitement rythmée et d’une grande conscience esthétique. Le rouge et le blanc dominent donnant à la fois un climat angélique et cruel … Ce spectacle est envoûtant !
« LE CRABE » - Pièce de Michèle Robert-Reich – Théâtre Pandora - 2002

Compagnie de danse contemporaine à Paris (Boulogne Billancourt)
License CreativeCommons - Ehrhard - 1998-2016 -
Valid XHTML 1.1! Valid CSS!